Gastronomie locale - Gîte Magalona

Aller au contenu

Menu principal :

Gastronomie locale

LA GASTRONOMIE LOCALE





Les escargots

Namur est connu pour ses « Petits gris » élevés dans différentes escargotières de la région (Escargotière de Warnant , de Bierwart et de Gembloux).
Porte-drapeau de la gastronomie namuroise, l’escargot est aussi l’un des symboles de la cité. « On dit que les Namurwès sont lents… », dit la chanson… Les Namurois vous répondront qu’ils ne sont pas forcément lents, mais qu’ils prennent surtout le temps de (bien) vivre.
Cet art de vivre est incarné par l’image de l’escargot… Djoseph et Francwès y veillent, place d’Armes. Ces deux héros de légende namurois incarnent ce bon sens populaire du temps passé, le temps où l’on prenait le temps de déambuler, de parler de la pluie et du beau temps en regardant les bateaux passer sur la Meuse.



L’avisance

Saucisse enrobée de pâte brisée… à découvrir dans toutes les bonnes boulangeries et boucheries de Namur ! Elle se mange aussi bien chaude que froide !


Le Li Crochon

Li Crochon était, pour les anciens, la première et la dernière croûte du pain, tartinées de fromage et chauffées au feu de bois. Ce mets, aujourd'hui modernisé, est devenu un petit pain évidé garni de jambon, de fromage (le Chertin de la ferme fromagère de Chertin à FALAEN) et de crème fraîche, le tout étant passé au four. Cette savoureuse spécialité, à l´instar de ces mets simples venus de la nuit des temps, se déguste inévitablement avec la cuvée Li Crochon qui est une bière brune ou blonde de qualité, pur malt et houblon, fermentée en bouteille et brassée dans la région du Bocq.



La fricassée dispouille


Bas morceau du cochon cuit au court bouillon avec épices et sauce. Ce plat typique est servi lors des fêtes de Wallonie, le troisième week-end de septembre.



La sauce  "Sambre et Meuse"


Créée par un ancien professeur de l’école hôtelière Provinciale de Namur, cette sauce est composée d’échalotes, de tomates mondées, épépinées et concassées, de vin blanc, de crème, sel et poivre. Elle accompagne parfaitement la volaille, la viande rouge ou blanche.


Les fraises de Wépion


Un incontournable de la gastronomie namuroise ! Gorgée du sucre et de la douceur puisés au cœur de notre terroir, les fraises de Wépion éclairent les étés de leur belle couleur rouge.

Le goût de la fraise de Wépion est unique mais elle a aussi la particularité d’avoir sa propre criée, unique en Wallonie, une tradition qui garantit la qualité des fruits depuis 1963. Aujourd’hui, la criée est une coopérative qui regroupe une vingtaine de producteurs locaux. De mai à fin juillet, les fraises sont récoltées le matin et amenées le soir même à la criée pour être vendues à des professionnels. Le système de commercialisation, dit « à l’horloge », fixe le prix des fraises selon la loi de l’offre et de la demande. Pendant la saison, la Criée organise des visites et démonstrations de vente ouvertes au grand public. Elle est également une des vedettes du week-end de la Fraise (en mai) ; deux journées de promotion, d’animations et de dégustation !


Le péket


Genièvre qui connait chaque année ses heures de gloire durant les fêtes de Wallonie.

Le Biétrumé de Namur


Vous ne résisterez pas à cette petite friandise, un caramel mou truffé d’éclats de noisettes croquants. Pesant 20 grammes à l’origine, difficile de savourer ce gros bonbon sans grimacer ! C’est d’ailleurs ce qui lui valut son nom, inspiré du plus célèbre « arsouille » de Namur : Jean Biétrumé Picar. Symbole de l’esprit espiègle et farceur des Namurois, ce personnage folklorique jouait mauvais tour sur mauvais tour à l’occupant hollandais, animant les places publiques de ses facéties. Cette douceur est créée par la Maison des desserts/chocolaterie De Hucorne-Fronville, établissement réputé dans le centre-ville namurois !



Nos bières locales :


La Blanche de Namur (brasserie du Bocq)


Bière locale brassée par la Brasserie du Bocq. Le nom de cette bière immortalise une comtesse namuroise devenue reine de Suède et de Norvège au XIVe siècle. Délicieuse avec ses arômes fruités et ses notes épicées, la Blanche de Namur a été désignée meilleure bière blanche au monde au World Beer Awards en 2009 !

La Brogne (Abbaye de Brogne, Saint-Gérard)

Selon un acte officiel datant de 986, l’origine du brassage à l’Abbaye de Brogne remonte au 10ème siècle. Le brassage de la bière de Brogne est donc aussi vieux que l’abbaye elle-même et si la Révolution n’y avait pas mis fin, la tradition se serait perpétuée jusqu’à nos jours. En 1981, à l’initiative d’un brasseur local, la bière de Brogne revoit le jour et sa production est confiée à différentes brasseries. En 2013, la brasserie de l’Abbaye de Brogne renoue avec le passé en s’installant dans la salle des Pèlerins au cœur même de l’abbaye.

Ce retour aux sources s’accompagne de la création d’une bière blonde naturelle et savoureuse titrant 6,5 % d’alcool. Le choix des malts et houblons d’origine biologique lui confère force et caractère.

C’est une bière de dégustation équilibrée mariant avec finesse notes maltées et amertume. Authentique bière d’abbaye, on y retrouvera les arômes fruités typiques des bières de haute fermentation propres au savoir faire brassicole belge.

La Floreffe (brasserie Lefebvre)

C'est en 1983 que la brasserie Lefebvre à Quenast obtint la licence de brassage pour les bières de l'Abbaye de Floreffe. Sur place, on déguste pain, fromage et bière. La gamme comprend la Floreffe Blonde, la Floreffe Double, la Floreffe Triple et la Floreffe Prima Melior.

La Gauloise (brasserie du Bocq)

La Gauloise fut la première bière brassée par la Brasserie du Bocq en 1858. À l'époque, Martin Belot, fondateur de la Brasserie s'inspira des nombreux sites Gallo-Romains de la région pour créer une bière authentique et représentative du « savoir-faire » brassicole Gaulois : La « Gauloise ».

La Maredsous (brasserie Duvel Moortgat)

La gamme des bières de Maredsous ne fut jamais produite à l'Abbaye même. Cependant, c'est le père Attout qui en élabora une recette en 1940. La brasserie Duvel Moortgat brasse actuellement la bière à façon pour la SA Fromagerie et Brasserie de Maredsous. Sur place, on déguste pain, fromage et bière dans une chope en terre. La gamme comprend 4 bières d'Abbaye de fermentation haute : Maredsous 6, blonde dorée ou brune - Maredsous 8, ambréeou brune - Maredsous 10, ambrée.

La Philomène (brasserie du clocher)

La brasserie du clocher, installée dans l'ancienne chapelle du Piroy à Malonne, produit une bière de soif, fraiche, florale et légère. Elle saura faire plaisir et désaltérer les amateurs de bières plus ou moins avertis. Première production prévue septembre 2016.

La Saint Benoît (brasserie du Bocq)

Saint-Benoit ( 480-547) est le fondateur de l'ordre bénédictin. Cet ordre a toujours été dicté par le travail manuel et intellectuel au sein des monastères. Au fil des siècles, les Moines Bénédictins profitaient des récoltes de blés, de houblons et d’orge pour brasser des bières riches et denses au sein de leurs fermes. La Brasserie du Bocq s’en inspira pour créer une bière d’abbaye à la mémoire de Saint-Benoît.

La Triple Moine (brasserie du Bocq)

Blonde, vivante, mousse fine et généreuse. Mariage du fruité pomme verte avec le houblon fin, équilibré.Goût peu amer, moelleux, bière ronde avec du caractère.

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu